retour

Eiffage Construction livre les nouveaux bureaux du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres à Lagord

27.09.2018
Scrollez
Eiffage Construction livre les nouveaux bureaux du Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres à Lagord

Le nouveau programme immobilier développé par le Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres (CA-CMDS) et réalisé par les équipes d’Eiffage Construction vient d’être livré.

Ce bâtiment d’une surface de 5000 m² répartis sur 4 niveaux accueille une dizaine d’entreprises (cabinet avocat, crèches, cabinet d’audit…)  ainsi qu’une agence bancaire professionnelle du Crédit Agricole.

Le bâtiment, conçu par le cabinet d’architecte ORY associés, est certifié BEPOS-EFFINERGIE (bâtiment à énergie positive)  et permet ainsi d’obtenir une performance carbone et énergétique équivalente à celle du siège social de la Caisse Régionale du Crédit Agricole qui jouxte cette réalisation.
Ce complexe de bureaux a été réalisé avec des matériaux intelligents qui s’autorégulent pour s’adapter aux variations de chaleur, de luminosité… 
Une partie des toitures en terrasse est végétalisées pour s’intégrer parfaitement dans l’environnement, l’autre partie est équipée de panneaux photovoltaïques pour produire l’énergie nécessaire à son exploitation. 
 
Les baies vitrées nombreuses et orientées différemment ont pour objectif d’apporter un maximum de luminosité et de transparence. Une attention particulière a été apportée sur le bilan carbone de l’opération, le confort hygrothermique, l’acoustique et le visuel.

message fraude

Alerte fraude

L’identité d’Eiffage, Eiffage Construction ainsi que celle d’Eiffage Immobilier est actuellement usurpée (fausses adresses mail : service-administratif@groupe-eiffage.com et contact@groupe-eiffage.com, fausse plaquette Eiffage, film Eiffage…) afin de proposer des investissements dans des parkings en amodiation, notamment dans des gares européennes (ex : gare do Oriente à Lisbonne).

Il s’agit d’une escroquerie. Nous vous invitons, si vous étiez approchés (notamment via Facebook), à nous en informer via le formulaire de contact disponible sur ce site et à déposer plainte si vous en êtes victime.