retour

A la découverte du « happening art » avec Eiffage Immobilier !

06.11.2017
Scrollez
A la découverte du « happening art » avec Eiffage Immobilier !

Lors de l’inauguration des bureaux de Chambéry le 27 octobre dernier, les invités d’Eiffage Immobilier ont pu assister à un moment exaltant de pure création : le « HAPPENING », création en public d’une œuvre artistique et originale. Œuvre qui s’inscrit dans la charte « 1 immeuble, 1 œuvre ».

Eiffage Immobilier a développé une opération de 4 500 m² de bureaux dans la ZAC du Grand Verger à Chambéry et y installe Eiffage Construction Savoie, Eiffage Immobilier Centre-Est et GCI travaux spéciaux aux 4e étage et 5e étage du bâtiment.
 
Dans le cadre de la charte « Un immeuble, une œuvre » signée avec le Ministère de la Culture, Eiffage Immobilier s’engage à faire « doter » chaque nouveau programme d’une œuvre d’art (sculpture, peinture, audiovisuel, multimédia, etc.) en faisant appel à des artistes.
 
Le jour de l’inauguration, le 27 octobre dernier, l’artiste d’Aix-les-Bains, Robert di Credico, mondialement reconnu pour ses « happening art » (peinture créée en live devant un public), a créé en direct sous les yeux des invités une œuvre sur toile, à la peinture acrylique.
Cette toile a été réalisée en 15 minutes, le temps d’écouter « le Boléro » de RAVEL et a été baptisée CRESCENDO.
 
Sur la toile, un chef d’orchestre est représenté. Pourquoi ce choix ? Le maître d’Ouvrage Eiffage Immobilier et le maître d’œuvre Eiffage Construction sont les chefs d’orchestre d’un ensemble de prestataires et d’intervenants que l’on peut assimiler aux musiciens, pour mener à bien la création d’un immeuble.

message fraude

Alerte fraude

L’identité d’Eiffage, Eiffage Construction ainsi que celle d’Eiffage Immobilier est actuellement usurpée (fausses adresses mail : service-administratif@groupe-eiffage.com et contact@groupe-eiffage.com, fausse plaquette Eiffage, film Eiffage…) afin de proposer des investissements dans des parkings en amodiation, notamment dans des gares européennes (ex : gare do Oriente à Lisbonne).

Il s’agit d’une escroquerie. Nous vous invitons, si vous étiez approchés (notamment via Facebook), à nous en informer via le formulaire de contact disponible sur ce site et à déposer plainte si vous en êtes victime.