Nos réalisations

Projets achevés

 

Écluse du port d'Anvers (Belgique)


Moderniser le deuxième port européen pour en libérer le plein potentiel

Les docks du port d’Anvers (Waaslandhaven) sont déjà raccordés à l’Escaut par une écluse : la Kallosluis. En service depuis 1979, cette écluse est limitée en capacité ne répond plus entièrement aux exigences économiques actuelles.

Avec la nouvelle écluse, la Région flamande et la Régie Portuaire d’Anvers (Gemeentelijk Havenbedrijf Antwerpen) entendent assurer l'accès aux docks sur la rive gauche de l'Escaut.

L'écluse permet aux navires de circuler depuis l'Escaut (avec ses marées) vers les docks du port, où le niveau de l'eau
ne varie pas.

Construire la plus grande écluse du monde

La construction de cette écluse dans les docks du port d'Anvers est un chantier gigantesque. Avec une longueur de 500 mètres, l’écluse Kieldrechtsluis a la taille de 28 bus parqués pare-chocs contre pare-chocs.

Avec sa largeur de 68 mètres, elle est comparable à une autoroute à 19 voies !

La construction de l’écluse, des ponts et des accessoires a nécessité 22 000 tonnes d’acier, soit trois fois plus
que les 7 300 tonnes d’acier qui constituent la tour Eiffel.
 


 

Les experts de la construction maritime et fluviale d'Eiffage à la manoeuvre

Parmi les cinq sociétés impliquées dans le projet, on trouve deux experts des travaux de génie civil maritime, filiales d'Eiffage Benelux : Herbosch-Kiere et Antwerpse Bouwwerken.

Leurs cadres professionnels et leurs ouvriers hautement qualifiés garantissent un travail de haute technicité.

Le groupement est complété par les sociétés Jan De Nul, CEI-De Meyer et Betonac. Il est incarné par la société momentanée Waaslandsluis.
 

Les caractéristiques du chantier de l'écluse d'Anvers

Le fond de l'écluse sera situé à 17,80 mètres en dessous du niveau de la mer DNG (niveau 0 belge). Sa profondeur permet le passage de la nouvelle génération de porte-containers 14 000 TEU (dont les dimensions atteignent 397,5 mètres de longueur x 56,4 mètres de largeur, et la profondeur de 13,1 mètres à 14,5 mètres).

L'écluse est constituée d'un sas et de deux portes coulissantes à chaque extrémité. Même si une seule porte est fermée,
la deuxième porte assure la continuité de l'exploitation en cas de travaux d'entretien ou de réparation.

Les portes roulent sur un chariot de support spécial posé sur des rails de fond et sont soutenues par des rails supérieurs.
Des câbles à alimentation électrique assurent la mise en mouvement des portes.

Pour ne pas entraver le transport routier et ferroviaire dans le Waaslandhaven au niveau de l'écluse, deux ponts routiers/ferroviaires mixtes assureront la continuité du trafic sur l'écluse ainsi que l'accessibilité des entreprises sur la rive gauche de l'Escaut. Ces ponts permettent aussi aux cyclistes et aux piétons de traverser l'écluse.
 


 

Chiffres clés

  • Charpente métallique : 22 000 T
  • Béton armé : 795 000 m3
  • Palplanches : 50 000 m3
  • Terrassements secs : 5 495 000 m3
  • Terrassements mouillés : 50 000 m3
  • Matelas d'asphalte : 44 000 m²
  • Montant global : 273 M€
  • Montant Eiffage Benelux : 91 M€
  • Livraison : juin 2016

 

Le film du projet (version anglaise)

 

Crédits : Jan De Nul - T. Beaucap - Eiffage Benelux