Réalisation

140 logements
en bois massif
à Ris-Orangis

Ris-Orangis (91), France
Construction
Scrollez
Livraison à Promicéa du chantier du Quai de la Borde à Ris-Orangis
Bois massif CLT

Bâtiment
bas carbone

140 logements en structure bois massif CLT dans l'écoquartier Les Docks de Ris (91)

le plus grand bâtiment
résidentiel en bois massif
d’Europe

Eiffage Construction et le cotraitant Mathis ont réalisé pour Promicéa la plus grande résidence en structure bois massif d'Europe en 2016 ; soit 140 logements en R+4, sur 8 800 m² de surface plancher, dans l'écoquartier Les Docks de Ris à Ris-Orangis.

La résidence a été conçue par l’agence Wilmotte & Associés et a bénéficié de l'expertise de Woodeum, spécialiste du bois massif lamellé-croisé (ou cross laminated timber : CLT).

Les façades sont constituées de 681 voiles de bois massif CLT et les planchers de 211 voiles.

 

Le bois utilisé pour la construction de la résidence Quai de la Borde permet de stocker l'équivalent de 880 tonnes de CO2

Limiter
l'empreinte carbone

L'immeuble est le premier lauréat du label Bâtiment Bas Carbone (BBCA), promu par Eiffage Construction, les acteurs du projet et par des entreprises du secteur.

L'un des principaux avantages des 1 911 m3 de bois massif CLT employés est de pouvoir stocker l'équivalent de 880 tonnes de CO2. Cela équivaut à la consommation en chauffage et eau chaude du bâtiment pendant 88 ans.

La consommation énergétique du bâtiment vise un niveau RT 2012 moins 30%, avec alimentation par une chaufferie biomasse collective.

Un délai d'exécution très rapide pour le chantier de la résidence structure bois massif Quai de la Borde : un an seulement.

Une mise
en œuvre rapide

La logistique liée aux voiles en bois massif CLT nécessite 8 fois moins de camions qu'un projet classique. Les façades arrivent préfabriquées sur le chantier, par ordre d'assemblage. Avec l'aide de 3 grues, chaque étage a été montée en 6 jours, divisant le temps nécessaire au gros oeuvre par 2.

Grâce au recours à cette technique, le délai d'exécution a été d'un an, pour un gain de 33% par rapport aux délais traditionnels.