retour

Site de Naval Group à Cherbourg : Eiffage Construction livre les travaux préparatoires à la déconstruction des anciens sous-marins nucléaires

15.10.2018
Scrollez
Site de Naval Group à Cherbourg : Eiffage Construction livre les travaux préparatoires à la déconstruction des anciens sous-marins nucléaires

Les équipes d’Eiffage Construction à Cherbourg ont livré les travaux de génie civil et VRD (voirie réseau de distribution) du site Naval Group en vue de la déconstruction de cinq anciens sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) français.

Dans le cadre du programme de déconstruction des Sous-marins Nucléaires Lanceurs d’Engins (SNLE), le sous-marin « Le Tonnant », retiré du service en 1999, a réalisé ses dernières manœuvres le 4 septembre dans la forme N°5, bassin qui permet l'accueil de navires, du site Naval Group à Cherbourg.
Les équipes d’Eiffage Construction Cherbourg ont œuvré pendant 18 mois autour des formes N°5 et N°6 pour la réalisation de travaux de Génie civil et VRD (voirie réseau de distribution) avec notamment :
-    plusieurs gros radiers, structure destinée à recevoir les fondations et assurer une stabilité optimale, de surface totale de 5 700 m²,
-    décapage et réfection 10 000 ml de joints de maçonnerie dans les 2 formes,
-    réalisation de 9 000 m² de voirie lourde.
Malgré une météo défavorable et les nombreuses découvertes d’anciens réseaux enterrés, le chantier a été livré dans les délais en Août 2018.

Par la suite, Naval Group a donc lancé la déconstruction des cinq anciens sous-marins nucléaires français.

message fraude

Alerte fraude

L’identité d’Eiffage, Eiffage Construction ainsi que celle d’Eiffage Immobilier est actuellement usurpée (fausses adresses mail : service-administratif@groupe-eiffage.com et contact@groupe-eiffage.com, fausse plaquette Eiffage, film Eiffage…) afin de proposer des investissements dans des parkings en amodiation, notamment dans des gares européennes (ex : gare do Oriente à Lisbonne).

Il s’agit d’une escroquerie. Nous vous invitons, si vous étiez approchés (notamment via Facebook), à nous en informer via le formulaire de contact disponible sur ce site et à déposer plainte si vous en êtes victime.