retour

Les équipes d’Eiffage érigent des pylônes à haute tension de 192 mètres sur le fleuve Escaut à Anvers

13.06.2019
Scrollez
Les équipes d’Eiffage érigent des pylônes à haute tension de 192 mètres sur le fleuve Escaut à Anvers

Depuis mars 2018, des travaux d'enjambement de l'Escaut par une nouvelle ligne à haute tension ont débuté dans le port d'Anvers. Pour permettre l'enjambement, la société Elia a confié aux équipes d’Herbosch-Kiere, filiale d’Eiffage Benelux, et Eiffage Energie Systèmes la réalisation de deux nouveaux pylônes d'une hauteur de 192 mètres sur les berges de l'Escaut. Chaque pylône s’appuie sur des pieux tubulaires en acier et quatre lourds massifs en béton qui sont partiellement préfabriqués et placés à l’aide d’une grue flottante.

Ces travaux s’inscrivent dans la phase II du projet BRABO d'Elia afin de consolider le réseau haute tension dans le port d'Anvers et aux alentours et de garantir l'approvisionnement général en énergie du pays. Les câbles à haute tension enjamberont l’Escaut sur une largeur d’un kilomètre. Cette largeur est l’une des raisons pour lesquelles les pylônes doivent avoir une hauteur de 192 mètres. Elia tient également compte d’une hauteur libre de passage obligatoire de 100 mètres au niveau le plus élevé de l’Escaut.
 
Les deux pylônes seront placés sur la rive de l’Escaut, à hauteur du tunnel Liefkenshoek. Herbosch-Kiere se charge des fondations des pylônes. Le montage des pylônes en acier est assuré par Eiffage Énergie Systèmes.
 
« Chaque fondation se compose de quatre massifs en béton de 10x10 mètres et d’une épaisseur de 4 mètres », explique Wouter Roes, chef de projet principal chez Herbosch-Kiere. « Ces massifs reposent chacun sur 8 pieux tubulaires en acier (32 au total) que nous avons enfoncés dans les rives. Il s’agit de tubes en acier de 25 mètres de long, remplis de béton. » Les quatre massifs sont reliés entre eux par des poutres en anneau préfabriquées qui pèsent environ 55 tonnes par pièce. Chaque pylône est équipé d’une plate-forme d’inspection avec des ponts d’accès en béton préfabriqué, reposant également sur des pieux tubulaires en acier. Pour l’exécution des massifs et des ponts d’accès, Herbosch-Kiere utilise une préfabrication partielle. Les éléments préfabriqués les plus lourds pèsent jusqu’à 110 tonnes par pièce.
 
La zone de marées où sont construits les pylônes a contraint Herbosch-Kiere à trouver une solution créative : « L’endroit n’est pas facile d’accès car à marée basse, il faut tenir compte de la faible profondeur d’eau et du fait que le matériel naviguant habituellement pourrait échouer », déclare Wouter Roes. « Depuis la terre également, l’endroit où se trouveront les pylônes est difficilement accessible en raison de la boue présente sur la rive de l’Escaut. » C’est pourquoi Herbosch-Kiere utilise son ponton-grue Octopus pour l’exécution des travaux, un ponton qui peut être fixé en hauteur sur des pieux. L’entreprise a également construit des échafaudages temporaires depuis la terre vers l’Escaut pour réaliser une partie des travaux.
 
Les travaux de levage lourds requièrent du matériel lourd : « Nous disposons d’une vaste gamme de lourdes grues à câble et de pontons si bien que de tels travaux sont parfaitement à notre mesure », affirme Wouter Roes. « Le fait d’avoir notre propre ponton-grue nous offre d’énormes avantages dans ce type de travaux. Pour le levage d’éléments préfabriqués, nous pouvons par ailleurs aussi utiliser notre propre grue flottante Antigoon. Enfin, notre quai de déchargement situé à Calloo nous permet de produire en gestion propre et à moindres frais les éléments préfabriqués les plus grands et les plus lourds. »
 
Herbosch-Kiere a achevé les fondations des pylônes à haute tension en fin d’année dernière. Les pylônes sont désormais montés, Herbosch-Kiere réalise actuellement les ponts d’accès en béton depuis l’Escaut jusqu’aux pylônes. Elia les utilisera pour l'entretien et l'inspection des pylônes à haute tension.
D’ici l’automne 2019, les pylônes entièrement terminés trôneront sur les rives de l’Escaut.

message fraude

Alerte fraude

L’identité d’Eiffage, Eiffage Construction ainsi que celle d’Eiffage Immobilier est actuellement usurpée (fausses adresses mail : service-administratif@groupe-eiffage.com et contact@groupe-eiffage.com, fausse plaquette Eiffage, film Eiffage…) afin de proposer des investissements dans des parkings en amodiation, notamment dans des gares européennes (ex : gare do Oriente à Lisbonne).

Il s’agit d’une escroquerie. Nous vous invitons, si vous étiez approchés (notamment via Facebook), à nous en informer via le formulaire de contact disponible sur ce site et à déposer plainte si vous en êtes victime.