retour

Internet, intergénérationnel, vivre-ensemble: Eiffage Immobilier & Récipro-Cité lancent le site dédié à Cocoon’Ages

12.11.2020
Scrollez
Internet, intergénérationnel, vivre-ensemble: Eiffage Immobilier & Récipro-Cité lancent le site dédié à Cocoon’Ages

C’est le Jour J ! A vos claviers : c'est avec plaisir que nous vous invitons à découvrir le site internet dédié à Cocoon'Ages, développé par Eiffage Immobilier et Récipro-Cité : https://www.habitat-intergenerationnel-cocoonages.fr/ . Actualités, détails des services proposés, témoignages… Retrouvez toutes les informations relatives à cette offre d’habitat intergénérationnel à cette adresse !

Nées du fruit d'un travail commun entre Eiffage Immobilier, acteur de référence de la construction-promotion, et Récipro-Cité, société d’ingénierie sociale spécialiste de la mixité intergénérationnelle, les résidences #CocoonAges sont un dispositif d’habitat familial #intergénérationnel qui associe une architecture adaptée à une offre de services-animation.
 
Cette combinaison de services permet d’encourager la #solidarité et la proximité de toutes les générations confondues dans nos résidences, et d’atténuer les situations de fragilité.
 
Une offre complète qui répond aux besoins et défis de notre société d'aujourd'hui et de demain, qui passent notamment par une amélioration de la qualité de vie pour mieux #VivreEnsemble, et déjà développée dans toute la France : Guyancourt, Aubagne, Mandelieu, Clermont-Ferrand, Pont-de-Metz…
 
Laissez-vous guider en naviguant sur notre site pour découvrir ce concept !
 
Bonne découverte !

message fraude

Alerte fraude

L’identité d’Eiffage, Eiffage Construction ainsi que celle d’Eiffage Immobilier est actuellement usurpée (fausses adresses mail : service-administratif@groupe-eiffage.com et contact@groupe-eiffage.com, fausse plaquette Eiffage, film Eiffage…) afin de proposer des investissements dans des parkings en amodiation, notamment dans des gares européennes (ex : gare do Oriente à Lisbonne).

Il s’agit d’une escroquerie. Nous vous invitons, si vous étiez approchés (notamment via Facebook), à nous en informer via le formulaire de contact disponible sur ce site et à déposer plainte si vous en êtes victime.