retour

Eiffage Construction rachète une partie des actifs de l’entreprise Charpentes Françaises, n°1 de la structure bois en France

27.02.2019
Scrollez
Eiffage Construction rachète une partie des actifs de l’entreprise Charpentes Françaises, n°1 de la structure bois en France

Eiffage Construction renforce ses positions dans la construction bois avec la reprise en novembre des 3 sites de la région Normandie - Nord Paris de l’entreprise Charpentes Françaises. Cette activité sera développée sous la marque Savare, l’une des composantes historiques de l’entreprise Charpentes Françaises.
 

Eiffage Construction a acquis les 3 sites de production de Freneuse (Yvelines), Lessay (Manche) et Moult (Calvados) de la société charpentes françaises, spécialisée dans la réalisation de charpentes industrielles et traditionnelles, la poutre POSI et les murs à ossature bois. Ces 3 sites ont réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 12,1 M€. Les 58 emplois sont tous conservés et repris en intégralité par Eiffage Construction.  
 
Cette acquisition s’inscrit dans la stratégie d’Eiffage Construction, membre fondateur de l’association ADIVbois, de développer sa production en filière sèche et de proposer à ses clients une alternative au béton en passant à des modes constructifs décarbonés en cohérence avec le futur label E+C-.
Cette nouvelle filiale qui portera le nom de Savare permettra à Eiffage Construction d’offrir à ses métiers de l’immobilier de nouveaux produits à base de bois et de répondre aux enjeux environnementaux des projets du Grand Paris.
 
Depuis de nombreuses années, Eiffage Construction s’est engagée dans la filière bois et a réalisé des ouvrages précurseurs :

  • la résidence étudiante Jean-Jouzel à La Rochelle, bâtiment stockant le plus de carbone au m2 en France,
  • un ensemble immobilier de 140 logements en bois massif à Ris-Orangis, première opération à avoir reçu le label BBCA,
  • un projet résidentiel Sensations à Strasbourg de 37 m de haut, entièrement construit en parois CLT, y compris le noyau,
  • la tour Hypérion à Bordeaux, structure bois avec mur à ossature bois, de 57 m de haut, ce qui en fait la tour actuellement la plus haute de France de cette nature.