retour

Eiffage Construction innove en Île-de-France pour préserver la qualité des eaux résiduelles des chantiers

05.06.2020
Scrollez
Eiffage Construction innove en Île-de-France pour préserver la qualité des eaux résiduelles des chantiers

Ce vendredi 5 juin, comme tous les ans, se tient la journée mondiale de l’environnement. Eiffage Construction, en lien avec la démarche globale de développement durable suivie par le groupe Eiffage, participe sur de nombreux aspects à la préservation de l’environnement et à la réduction de pollutions en tous genres.
Découvrez à travers cet article comment, grâce au gaz carbonique, Eiffage Construction limite la pollution des eaux de chantiers.

L’un des objectifs majeurs de la politique de développement durable d’Eiffage est de réduire l’empreinte écologique des activités, en préservant au mieux les ressources naturelles et en limitant voire en évitant les externalités négatives (pollutions, rejets, etc.). Ainsi, les équipes prennent et déploient de nombreuses initiatives afin de réduire les impacts de leurs activités sur les sols, l’eau, l’air et les milieux. Le sujet des pollutions est traité au plus près du terrain au niveau des chantiers et des activités.

Nous investissons chaque année en ce sens : équipements de prévention, matériels économes en énergie et à débit sonore modéré, matériels de dépollution. Des systèmes de récupération et de traitement des eaux de lavage sur chantier, des dispositifs de rétention visant à éviter les risques de déversement d’huiles ou de produits chimiques, des kits d’intervention et des dispositifs de simulation de situation d’urgence, sont mis en place.
 
La dépollution peut s’illustrer de nombreuses manières. L’un des postes les plus importants à traiter concerne les bennes à béton, systématiquement utilisées sur chantier et dont il est primordial de limiter l’impact environnemental au nettoyage. Eiffage Construction innove afin de réduire le pH des eaux de nettoyage des bennes à béton : ce que l’on appelle les laitances. Elle recourt au gaz carbonique afin de ramener ces pH avant rejet dans le milieu naturel dans un intervalle de 6 à 8, conformément à la règlementation.
Concrètement, tous les soirs, les bennes à béton doivent être nettoyées. Les laitances sont filtrées grâce à un feutre qui permet de retenir les gravillons. Mais les eaux résiduelles ainsi recueillies sont polluantes et affichent un pH élevé (13). Aussi, pour abaisser ce pH, des bâtonnets de glace carbonique sont introduits dans le bac des eaux décantées. Après des tests réalisés en décembre 2015 sur un chantier situé dans le 14e arrondissement de Paris, cette bonne pratique a été généralisée par Eiffage Construction dans l’ensemble de la région Île-de-France.
 
D’autres innovations existent pour limiter l’impact environnemental du nettoyage de ces bennes. Nous avons par exemple investi dans du matériel automatique qui assure l’injection de monoxyde de carbone. Un pH-mètre intégré dans le bac de récupération des eaux déclenche l’apport de C02 qui va réguler le pH, ce qui permet de réutiliser l’eau pour les futurs lavages ou de la rejeter sans risque de pollution. Ce système assure ainsi un traitement systématique des eaux, que nous avons par exemple utilisé sur le chantier Atrium à Antony.
 
Pour en savoir plus sur ces innovations, lire la Déclaration de performance extra-financière 2019 (DPEF 2019) intégrée au document d'enregistrement universel (dès la page 296) : https://licence.publishpaper.com/publications/787c801e-d9c5-49af-823d-5eb318cb81fe/#page-1

message fraude

Alerte fraude

L’identité d’Eiffage, Eiffage Construction ainsi que celle d’Eiffage Immobilier est actuellement usurpée (fausses adresses mail : service-administratif@groupe-eiffage.com et contact@groupe-eiffage.com, fausse plaquette Eiffage, film Eiffage…) afin de proposer des investissements dans des parkings en amodiation, notamment dans des gares européennes (ex : gare do Oriente à Lisbonne).

Il s’agit d’une escroquerie. Nous vous invitons, si vous étiez approchés (notamment via Facebook), à nous en informer via le formulaire de contact disponible sur ce site et à déposer plainte si vous en êtes victime.