Nos réalisations

Projets en cours


Reconversion du Grand Hôtel-Dieu de Lyon


La plus grande opération de reconversion privée d'un monument historique en France

L'opération comprend une surface de 51 500 m² à réhabiliter ou à créer, au sein même de bâtiments classés.  

En 2018, au terme des travaux, le site accueillera 17 100 m² de commerces et restaurants ainsi qu’un pôle tertiaire de près de 13 600 m² (livrables dès fin 2017), un hôtel Intercontinental 5 étoiles de 143 chambres (13 500 m²), un Centre de Conventions de 2 500 m², 1 000 m² de logements et une Cité Internationale de la Gastronomie (3 600 m² hors acquisition).

Le projet est porté par Eiffage Immobilier. La construction est menée par Eiffage Construction et Eiffage Énergie, à travers une offre intégrée. Un co-promoteur est associé : Generim.
 

Les abords du Grand Hôtel-Dieu de Lyon

 

La métamorphose d'un monument emblématique de la ville de Lyon

L'hospice de l'Hôtel-Dieu fut créé au XIIe siècle par le clergé, qui la vendit à la cité de Lyon au XVe siècle. Il a connu de nombreuses transformations au cours des siècles. Au XVIIIe siècle, l'architecte Soufflot dessine ce qui deviendra de grandes constructions, avec la façade sur le Rhône que l'on connaît aujourd'hui, ainsi que le "Grand Dôme".

Le projet de réhabilitation et de reconversion de l'édifice entend valoriser ce patrimoine, dans le respect de l'histoire du lieu. Les architectes Albert Constantin et Claire Bertrand (AIA associés) et Didier Repellin, architecte en chef des Monuments historiques, sont chargés de cette mise en valeur des bâtiments, des cours et des jardins.


 

Les travaux de restauration

La valeur patrimoniale du projet nécessite un haut niveau de qualité dans la réalisation :

  • La plupart des enduits des façades sont conservés, nettoyés et patinés.
  • Près de 1 400 pièces de menuiserie sont rénovées ou recréées à l'identique, tout en intégrant les niveaux de protection acoustiques et thermiques d'aujourd'hui.
  • Le Grand Dôme se voit rajeuni et harmonisé. Sa couverture et ses cuivres sont rénovés. 
  • Le Petit Dôme, chef d'oeuvre de l'architecture du XVIIe siècle, est débarrassé de son ancienne peinture pour mettre en valeur son revêtement en stuc marbre, comme à l'origine. Le puit de lumière de la lanterne est réouvert. Ses vitraux sont remis en place.
  • Les boiseries sont remises en état et peintes.
  • Les vitraux sont restaurés et protégés de l'humidité.
  • Les plafonds à la française d'origine sont rénovés et remis en teinte.


 

Les commerces

Le Grand Hôtel-Dieu a vocation à devenir un des principaux espaces de la ville pour le shopping, la restauration et la détente (magasins d'alimentation, métiers de bouche équipements pour la maison, brasseries, restaurants, bars, salon de thé, snack, etc.).
 


Les bureaux

Le nouveau pôle tertiaire du Grand Hôtel-Dieu de Lyon s'étend sur 3 ou 4 étages, au-dessus des commerces. Il présente un confort d'usage exceptionnel avec la certification Très Haute Performance Énergétique et BREEAM.
 


L'hôtel Intercontinental

L'hôtel 5 étoiles de 140 chambres est un lieu original occupant la façade principale donnant sur le Rhône. L'entrée se fait sous le Grand Dôme. Les chambres en duplex valorisent le volume historique des grandes fenêtres.
Alliant tradition et modernité, l'hôtel propose des prestations à la hauteur de son standing : une salle de sport, une salle de banquets, un restaurant d’une capacité de 100 places et une terrasse dans la cour Saint Louis.
 


Le centre de convention

En plein centre-ville, ce lieu est privilégié pour l'organisation de congrès et séminaires de dimension internationale. La grande salle polyvalente contient 500 places. Une dizaine de salles de 40 m² à 50 m² complètent l'installation.
 


La Cité de la Gastronomie

Lyon est la capitale de la gastronomie française, classée au patrimoine mondial de l'Humanité par l'Unesco. Dans la lignée de cette tradition culturelle, le Grand Hôtel-Dieu de Lyon accueille la Cité de la Gastronomie, qui rend honneur aux saveurs, aux goûts, aux arts et aux plaisirs de la table.

Pour ce faire, la Cité de la Gastronomie comprend une salle d'exposition et des ateliers de formation et de cours de cuisine. Elle fait partie du Parcours du Goût du Grand Hôtel-Dieu, qui s'articule avec ses commerces des métiers de bouche et des arts de la table, ses brasseries et ses restaurants.
 


Les logements

800 m² du Grand Hôtel-Dieu de Lyon sont consacrés à l'habitat : 12 logements sous plafonds à la française, du studio au T5, sur 800 m², avec caves et scelliers.
 


Les cours et jardins

Les six cours et trois jardins s'étendent sur 8 000 m². Il sont conçus comme des espaces de rencontre et invitent à la promenade et à la découverte.
 

 

Le projet du Grand Hôtel-Dieu de Lyon en vidéo


Crédit photos et vidéo : Asylum - P. Uriol Balloid photo