Actualités

Défi relevé : loger trois grues au coeur du Grand Hôtel-Dieu de Lyon

Le 16.06.2017

Retour

Visibles de loin, les trois immenses grues du chantier auront été les sémaphores symboliques de la renaissance en cours du Grand Hôtel-Dieu, chantier mené par Eiffage Construction Centre-Est. Ces grues ont un rôle essentiel dans le chantier, puisqu’elles en assurent en grande partie l’approvisionnement en matériaux. Dans ce site étendu mais contraint, en hyper centre-ville, ce point est complexe car les capacités de stockage sont limitées.

La logistique pour l’approvisionnement de ce chantier passe par un logiciel, qui centralise les besoins en livraison de toutes les entreprises oeuvrant sur site : elles y précisent la zone de livraison souhaitée, le volume de matériaux…

Le PC sécurité gère ensuite les accès aux 6 zones de livraison réparties tout autour du Grand Hôtel-Dieu : 3 sur le quai Jules Courmont, 2 rue Bellecordière et 1 place de l’Hôpital.

Baptisées G1 (la plus au Sud), G2 (au centre du site) et G3 (la plus au Nord), les trois grues, pilotées par caméra, ont chacune leurs spécificités, dans leur conception ou leur rôle.

Alors que G2 et G3 se conduisent de manière plus conventionnelle, G1 exige beaucoup plus d’expérience et de doigté. G2 a été beaucoup utilisée pour la construction des bâtiments neufs ainsi que G1 qui, dans une seconde phase, s’est focalisée sur la verrière.

G3 a construit le centre de convention et géré l’approvisionnement de la zone quatre rangs, difficile d’accès.

Les grues ont aussi permis l’évacuation de matériaux, lors du terrassement des cours par exemple. G3 a été choisie avec une flèche particulièrement longue (75 m) pour aller chercher des matériaux jusque sur la place de l’hôpital !

Les trois grues sont en liaison permanente par GSM avec le service matériels d’Eiffage, qui enregistre toutes leurs activités, détecte les erreurs et gère les dépannages.

L’implantation des grues au coeur du site rend aussi très complexes leur montage et démontage.

Pour G1 par exemple, la plus imposante des trois, une grue mobile de 350 tonnes, avec 100 tonnes de contrepoids et haubanage est nécessaire. Son montage et son démontage prennent deux jours, auxquels il faut ajouter les 4 jours de montage et démontage de la « grue à tour » elle-même. 12 semi-remorques ont assuré son approvisionnement et son retour sur le parc de matériels d’Eiffage !

Le démontage de G1 s’avère particulièrement complexe, car il faut extraire la grue et les énormes contrepoids à travers la verrière de la cour du Midi. Un pilotage tout en finesse !

Chiffres-clés

  • G1 : de mi-novembre 2015 à mi-mai 2017
    Hauteur sous crochet : 74 m
    Longueur de flèche : 60 m
    295 tonnes
     
  • G2 : de mai 2015 à mi-janvier 2017
    Hauteur sous crochet : 58 m
    Longueur de flèche : 60 m
    230 tonnes
     
  • G3 : de juin 2016 à juillet 2017
    Hauteur sous crochet : 63 m
    Longueur de flèche : 75 m
    270 tonnes

En cumul, les grues ont fonctionné 8 500 heures jusqu’à présent !

Les 3 grues du chantier du Grand Hôtel-Dieu de Lyon de nuit